La Petite Bande - Nouvelles
SIGISWALD KUIJKEN
Nouvelles
18 novembre 2020
ACTION EXTRAORDINAIRE
Pour soutenir la musique et les musiciens en cette période de Corona : 24 heures de musique de Palestrina non stop dans la cathédrale d'Augsbourg !   
 
Thomas E. Bauer, célèbre chanteur allemand et force motrice derrière l'unique Konzerthaus de Blaibach (près de Regensburg, en Bavière) organise depuis la magnifique cathédrale d'Augsbourg les 20 et 21 novembre (la veille de Sainte Cécile, patronne de la musique !) de 18h à 18h, un "streaming" continu pendant  24 heures avec des exécutions en direct d'œuvres de  Pierluigi da Palestrina (1525 -1597).
Nous, Sigiswald Kuijken et Marleen Thiers, nous sympathisons de tout coeur avec cette initiative !
  
 
Dans un article très particulier, publié à la demande de la Süddeutsche Zeitung, Thomas Bauer a lancé le 1er novembre un appel très original et symbolique pour "sauver la musique (et la vie musicale)" pendant la crise Corona ...
 
Thomas y faisait allusion à la légende selon laquelle le compositeur Pierluigi Palestrina aurait "sauvé" de la ruine la musique polyphonique dans l'église catholique romaine, pendant le Concile de Trente (1562): un certain nombre de cardinaux voulait interdire cet art vénérable dans les services religieux, parce que (selon eux) les textes religieux ne pouvaient pas être  clairement perçus par les fidèles en raison de la complexité du style. Palestrina a ensuite exécuté sa Missa Papae Marcelli dans la Chapelle Sixtine, et la combinaison géniale de simplicité et d'art dans cette pièce aurait convaincu les cardinaux à oublier leur opposition...
 
Palestrina comme sauveur de la musique : cette idée veut être un symbole ici - cette manifestation sera un hymne continu à la musique, à l'amour de la musique !  L'œuvre de Palestrina et quelques contemporains résonnera pendant 24 heures dans les voûtes de la cathédrale d'Augsbourg, et grâce au streaming, le public pourra participer depuis son salon...
 
Le lien pour suivre le streaming est :
https://app.idagio.com/de/live/event/palestrina-a-global-prayer-for-the-people
Il faut s'inscrire avec une adresse électronique et un mot de passe (c'est gratuit)
 
Moi-même, Sigiswald Kuijken et mon épouse Marleen Thiers nous avons répondu avec enthousiasme à la demande de coopération de Thomas. Dans ce "festin Palestrina", avec la coopération de plusieurs ensembles vocaux allemands, nous serons responsables à deux reprises d'un intermède instrumental avec des œuvres de l'époque de Palestrina :
 
  • 20 novembre, 20h45 - 21h00 :
    Sigiswald Kuijken (violon) et Marleen Thiers (alto)
    5 Fantasias à 2 de Thomas Morley (Londres, 1595)
  • 21 novembre, 11h30 - 11h45 
    Sigiswald Kuijken (Viole e gambe) et Olga Watts (clavecin)
    8 Recercadas de Diego Ortiz (Rome, 1553) 

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir visuel et auditif, en suivant cet événement !
13 février 2020
'Reste avec nous, Bach' maintenant en promotion
Le livre  de Sigiswald Kuijken “Reste avec nous, Bach” (écrit en 2013) est maintenant en promotion auprès de La Petite  Bande : 
  • Moyennant une donation à la Petite Bande de 80€, vous pouvez obtenir ce livre, accompagné du CD de la cantate BWV 147 par La Petite Bande
  • Pour une donation de 60€ vous recevez le livre sans le CD
Comment faire la donation?
  1. Veuillez nous envoyer par mail (info@lapetitebande.be) les informations précises concernant votre donation: votre nom, votre adresse postale, le nombre de livres désiré, la langue dans laquelle vous voulez recevoir le livre (Français, Anglais, Allemand ou Néerlandais), et le mode de payement que vous allez utiliser.
  2. Pour transmettre votre donation, prière versez directement sur le compte de “Votre Petite Bande”:
    IBAN: BE30 4310 6868 0111
    BIC: KREDBEBB
30 janvier 2020
Interview : Mattheüs Passie à Amsterdam
Intime comme il y a 300 ans : Le visionnaire de musique baroque Sigiswald Kuijken dirige la Passion selon saint Matthieu avec un petit ensemble. Dans un petit groupe, cela semble aussi fort que dans le grand Concertgebouw d'Amsterdam...

Lien vers l'article original
18 juin 2019
Nouvelle release: The Chamber Music - The Accent Recordings (1978 - 2007)
Vainqueur de la Diapasion d'Or 2019
18 juin 2019
Nouvelle release: The Concertos - The Accent Recordings 2006-2016
Vivaldi  - Bach - Telemann - Haydn - Mozart
17 mars 2019
Nouvelle release: Auferstehungshistorie (SWV 50)
 
11 mars 2018
Nouvelle release: Piano Concertos K. 413,414 & 415
Les soeurs Marie et Veronica Kuijken se sont jointes à leur père Sigiswald Kuijken dans un nouvel enregistrement Wolfgang Amadeus Mozart - Concertos pour piano K413, K414 & K415 (Challenge Classics CC72752) qui offre une nouvelle tournure sur la performance d'époque.
Mozart a écrit ces trois concertos pour clavecin ou pianoforte, avec orchestre complet. Il les écrivit aussi de telle sorte que les parties de vent pouvaient être omises et que les instruments traditionnels à quatre cordes de quatuor servaient à créer une version de chambre de l'œuvre. De toute évidence, cela exigeait une écriture très soignée des cordes et une attention à l'équilibre. La couleur aura également été une considération pour Mozart qui a écrit pour les vents afin d'enrichir la texture orchestrale.
Cet enregistrement utilise le pianoforte avec la version quatuor mais apporte un changement important. Le chef d'orchestre et, en l'occurrence, le premier violoniste Sigiswald Kuijken a remplacé le violoncelle par une contrebasse. Son argument pour cela est que Mozart aurait probablement supposé que la plupart des acheteurs privés de sa partition publiée possédaient des clavecins et auraient choisi la version de chambre, où le clavecin était mieux équilibré avec les quatre instruments à cordes. En choisissant d'enregistrer avec le pianoforte plus robuste, la basse plus forte et plus riche était une alternative tout aussi robuste au violoncelle. De plus, le passage à la contrebasse permet d'abaisser la hauteur d'une octave, ce qui crée un effet plus ample et plus orchestral pour le petit ensemble.
Le choix est calculé mais intelligent et efficace. Il place un travail à plus grande échelle dans un cadre intime pour une performance très satisfaisante et engageante.
20 février 2018
Nouvelle release: BACH-Cantatas for the Complete Liturgical Year : 64 cantatas in 19 CD's
Dir. Sigiswald Kuijken
Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur ou utilisez Google Chrome pour une meilleure expérience utilisateur.