SIGISWALD KUIJKEN
La petite bande Sigiswald Kuijken Amis de LPB Le Livre Bach Le Livre Mozart Concerts Discographie Presse Summer academy Nouvelles Contact

ANNULATIONS à cause de Corona

La Petite Bande n' échappe pas à la vague d'annulations  qui frappe la scène culturelle  internationale  de façon draconienne. Pour beaucoup d'organisations de concerts, les mois à venir - si non toute leur saison prochaine - restent forcément pleins d'interrogations ..

 LPB peut déjà vous communiquer  les informations suivantes:

Le concert de concertos pour clavecin et pour violon de JS Bach à Wezembeek-Oppem (Centre Cultiurel) -originalement prévu pour mars de cette année,  est maintenant reporté au 9 Janvier 2021. L'enrégistrement CD se fera dans les jours suivants.

- Du cycle magnifique de 4 Week-ends de Cantates de Bach que le Konzerthaus à Blaibach (en Bavière) avait fixé avec LPB  en 2020 sous le nom Soli Deo Gloria, seul le premier a pu se dérouler - avec grand succès, fin janvier, y compris l'enregistrement CD ...Le 2ième (prévu pour Juillet) était annulé en Mars, et finalement  les 3ième et  4ième Week-ends ont égalemnent été rendus impossibles à cause des mesures anti-virus....

 
- L'annuelle "LPB Summer-Academy" à Collevecchio  (au Nord de Rome - sous a direction de Marie et Sigiswald Kuijken  ne pourra pas avoir lieu,  vu les circonstances internationales et italiennes...
 

 >>>  Restent heureusement positivement debout dans les prévisions : les 3 concerts avec La Passion St. Matthieu au Japon, début Novembre (Osaka, Fukuoka, Tokyo). 
 

Malgré les nuages basses à l'horizon, nous continuons à penser de façon positive, en vue du futur plus lointain.
  Nous espérons que cette crise mondiale, nonobstant ses dommages importants, puisse  générer des initiatives nouvelles  fructueuses et durables, grâce à une profonde conscientisation et une philosophie bien réféchie, qui ne soit plus aveuglée par la globalisation avant tout...  

Est-ce que Sigiswald Kuijken et Marleen Thiers feront leur marche de pèlerinage en 2020, malgré la Corona? Oui!

Ils partiront pour marcher du 2 au 31 mai. 

Comme chaque année, ils dédient leur marche à leur orchestre "La Petite Bande", avec lequel ils espèrent se produire jusqu'à son cinquantième anniversaire en 2022. 

Plus d'infos

Un signe de vie de la part de Sigiswald Kuijken ...

...Un signe de vie de la part de Sigiswald Kuijken ... 6 avril  2020 
 
Comme tant d'autres en ces temps-ci, les musiciens qui allaient jouer avec LPB - ou avec Sigiswald en musique de chambre - sont touchés par les restrictions sociales qui sont imposées actuellement pour des raisons compréhensibles, et qui re-dessinent la vie publique jusqu'à nouvel ordre.
Partout, les concerts sont annulés à cause de la Corona; il est impossible en ce moment d'estimer si (et quand) ces diverses manifestations seront éventuellement rattrapées. Le calendrier sur ce site vous tient et tiendra au courant.


La nouvelle situation nécessite une adaptation de notre philosophie de vie - un éveil de notre conscience... Il faut que nous donnions une priorité claire et pratique à nos convictions essentielles et profondes, face au danger réel de vouloir simplement retourner (au plus vite possible) à notre style de vie d'avant la crise. 
  Une période de crise générale comme celle que nous vivons, fait naître - heureusement- chez beaucoup d'humains une réaction de solidarité plus active et ressentie. Un changement de mentalité s'opère, qui semble venir des régions plus profondes de notre être - près de la source indicible où la vie même prend son cours.
 
Il est important de veiller à laisser libre cours à cette énergie fraiche, pourqu'elle se manifeste clairement et puisse porter des fruits.   
Pour cela, il est indispensable de garder un esprit d'âme positif à travers ce chaos. Nos vibrations sociales influencent tous ceux qu'on rencontre (aussi virtuellement...!), et font donc une différence!   
La suggestion d'Angela Merkel, la chancelière allemande, de saluer tous ceux qu'on croise (même à distance, j'ajoute maintenant) une seconde plus longtemps, et en souriant, est un conseil très sage et bien venu.
 
La musique peut apporter une consolation réelle à ceux qui ne sont pas en étât de prendre beaucoup d'initiatives pratiques: la force de la beauté monte des profondeurs insondables, d'où naissent aussi les miracles de l'Amour. 
Écoutez donc, prenez le temps de vous connecter à des ondes de bonté et de beauté, en ces temps de confinement obligatoire et (pour beaucoup d'entre nous) de 'chômage technique'...
 Faites tout pour renforcer votre immunité - bougez beaucoup, respirez bien, profitez du soleil (qui est toujourslà, même quand des nuages le cachent...et même pendant les  nuits, où il fait jour pour d'autres...!) - et rejouissons nous de la qualité rebondissante de l'environnement, que la Nature nous offre.
 
Dirigeons donc nos esprits vers tout ce qui peut honorer la dignité de notre Mère la Terre - et du monde entier dont chacun de nous est un petit élément unique.
 
Salve, 
 
Sigiswald Kuijken 
 

Comme tant d'autres en ces temps-ci, les musiciens qui allaient jouer avec LPB - ou avec Sigiswald en musique de chambre - sont touchés par les restrictions sociales qui sont imposées actuellement pour des raisons compréhensibles, et qui re-dessinent la vie publique jusqu'à nouvel ordre.
Partout, les concerts sont annulés à cause de la Corona; il est impossible en ce moment d'estimer si (et quand) ces diverses manifestations seront éventuellement rattrapées. Le calendrier sur ce site vous tient et tiendra au courant.


La nouvelle situation nécessite une adaptation de notre philosophie de vie - un éveil de notre conscience... Il faut que nous donnions une priorité claire et pratique à nos convictions essentielles et profondes, face au danger réel de vouloir simplement retourner (au plus vite possible) à notre style de vie d'avant la crise. 
  Une période de crise générale comme celle que nous vivons, fait naître - heureusement- chez beaucoup d'humains une réaction de solidarité plus active et ressentie. Un changement de mentalité s'opère, qui semble venir des régions plus profondes de notre être - près de la source indicible où la vie même prend son cours.
 
Il est important de veiller à laisser libre cours à cette énergie fraiche, pourqu'elle se manifeste clairement et puisse porter des fruits.   
Pour cela, il est indispensable de garder un esprit d'âme positif à travers ce chaos. Nos vibrations sociales influencent tous ceux qu'on rencontre (aussi virtuellement...!), et font donc une différence!   
La suggestion d'Angela Merkel, la chancelière allemande, de saluer tous ceux qu'on croise (même à distance, j'ajoute maintenant) une seconde plus longtemps, et en souriant, est un conseil très sage et bien venu.
 
La musique peut apporter une consolation réelle à ceux qui ne sont pas en étât de prendre beaucoup d'initiatives pratiques: la force de la beauté monte des profondeurs insondables, d'où naissent aussi les miracles de l'Amour. 
Écoutez donc, prenez le temps de vous connecter à des ondes de bonté et de beauté, en ces temps de confinement obligatoire et (pour beaucoup d'entre nous) de 'chômage technique'...
 Faites tout pour renforcer votre immunité - bougez beaucoup, respirez bien, profitez du soleil (qui est toujourslà, même quand des nuages le cachent...et même pendant les  nuits, où il fait jour pour d'autres...!) - et rejouissons nous de la qualité rebondissante de l'environnement, que la Nature nous offre.
 
Dirigeons donc nos esprits vers tout ce qui peut honorer la dignité de notre Mère la Terre - et du monde entier dont chacun de nous est un petit élément unique.
 
Salve, 
 
Sigiswald Kuijken 
 

Sigiswald Kuijken vous souhaite la bienvenue sur le site RENOUVELÉ de son orchestre baroque La Petite Bande!

La Petite Bande prend résolument le parti de tous ceux qui continuent à chercher le sens plus profond de l'existence , et qui cultivent la fascination qui émane de tout Art véridique - dans tous les domaines et de toute époque, toute origine ou civilisation... 


Le premier janvier 2020 , il y avait exactement 3 ans que le Gouvernement Flamand décidait d'annuler définitivement toutes ses subventions à LPB. Avec l'appui d'amis et sympthisants, mon épouse Marleen Thiers et moi-même nous avons réussi à garantir la survie de l'orchestre, par diverses initiatives (souvent peu communes);  ceci est une source de grande satisfaction pour nous. Cela demande un effort soutenu et inlassable - mais en même temps, nous découvrons  combien tout ce qui peut encore se faire et qui nous réussit, est un cadeau, comme la vie elle-même .
"Small is beautiful" et  "less is more " - avec ces sagesses-là nous apprenons à vivre, et nous remarquons combien nous sommes guidés vers l'essentiel par les difficultés. Tout ceci signifie un approfondissement...
Toutefois, sans l'aide administrative particulière et quasi-journalière de notre collaborateur bénévole Herman Siebens,  nous ne pourrions jamais arriver à tout cela.  Avant tous les autres, nous lui sommes reconnaissants , dans la situation présente!

Dans les lignes qui suivent, je veux vous parler un peu plus longuement sur quelques points importants pour LPB en 2020. 
 En 2013, quand LPB avait été refusé pour la première fois les subventions structurelles officielles, Marleen et moi nous avions eu l'dée de nourrir la caisse de l'ensemble par le moyen d'une campagne de donations liée à un livre que j'écrivais tout spécialement à cette fin-là : "Bleib bei uns, Bach" (Reste avec nous, Bach). On ne pouvait obtenir le livre  qu'en souscrivant à une des 3 formules de donation proposées. L'action remportait un grand succès, et a aidé l'orchestre à se maintenir - et en même temps, je partageais avec le public et avec tous les intéressés ma longue expérience et mes idées concernant J.S. Bach.
 
 Pendant les années 2018 et 2019,  j'ai à nouveau écrit un livre, en vue d'une action semblable - cette fois-ci intitulé "Mon Mozart... sa Flûte Enchantée" . Oui, depuis plus de quarante ans Mozart a été un ferment constant dans ma carrière musicale, et dans sa Flüte enchantée il se révèle tout entièrement. Mon livre est achevé et disponible en sa version originale néerlandaise; l'action de soucription a démarré milieu novembre 2020. Sur ce website même vous trouvez de plus amples informations ...Des traductions en français, allemand et angalis sont prévus.


 Entre 2004 et 2012, LPB a réalisé en concert et sur CD (pour ACCENT) une soixantaine de Cantates de J.S.Bach : une cantate pour chaque dimanche de l'année liturgique, plus quelques cantates pour des fêtes particulières. Ainsi, les Cantates de Bach sont devenus un des thèmes "clés" dans les activités de l'ensemble. - Pendant cette année 2020, LPB pourra se plonger à nouveau dans ce répertoite unique, source de beauté inpuisable: l'orchestre a reçu l'invitation de se produire pendant 4 périodes de trois concerts consécutifs au Konzerthaus de Blaibach, petit village près de Regensburg, en Allemagne du sud. Ce Konzerthaus, créé sur l'initiative du chanteur Thomas Bauer, est un petit bijou d'architecture moderne, qui a fait un grand effet sur la scène internationale - tant pour sa construction et son implantation très originale que par sa programmation étonnante. Grace à Thomas Bauer, LPB a ainsi pu programmer une douzaine de cantates qu'elle n'avait pas encore réalisées auparavant ; elles seront également enregistrées par ACCENT. La première des 4 périodes s'est déjà déroulée, au début Février 2020 , avec un succès remarquable.

 
 La Passion St Matthieu de Bach sera donnée par LPB au Japon, à la demande du Nippon Artist Management, autour du 1er Novembre  à Osaka, Fukuoka et Tokyo. Comme en Orient le rapport avec le calendrier liturgique chrétien est beaucoup moins intense que dans notre tradition , j'ai exceptionnellement relativé mon principe de ne jouer les Passions que pendant la période du Carème...(Je ne ferais pas chez nous...)
 
 
 Vous verrez ailleurs sur ce site  des informations sur notre LPB Summer Academy à Collevecchio (très beau village une centaine de kilomètres au nord de Rome) . Pour la neuvième fois, des jeunes musiciens instrumentistes et chanteurs venus de plusieurs pays et continents (jeunes professionnels ou/et étudiants avancés - et même des amateurs éclaircis...) se réuniront sous la direction de notre fille Marie et de moi-même. Sur le programme cette année : de larges extraits d'Idomeneo de Mozart, que Marie réalisera en une mise en scène dans le style de l'époque avec les chanteurs. Moi même je m'occuperai de l'orchestre formé par les cursistes : aussi pour eux, la confrontation avec la mise en scène ancienne avec ses détails raffinés et son expression fouillée est une grande source d'enseignement! A côté de ce travail d'opéra , nous nous pencherons sur une quantité d'oeuvres instrumentales baroques  pour petites et plus grandes formations...


 Notre site vous informe aussi sur les concerts de musique de chambre  données par les membres de la famille Kuijken, souvent en combinaison avec des amis qui partagent le même esprit...

 A vous tous qui consultez ce nouveu site, je souhaite une vie pleine d'expériences profondes  
 de beauté et de chaleur...
 
Sigiswald Kuijken

Nos Voeux pour une joyeuse Pâque

 Pour vous consoler - et aussi pour nous consoler nous-mêmes - du triste avènement d'une Pâques en confinement, sans visites entre familles et amis, nous vous envoyons un vieux conte chinois...  Puisse ce récit vous donner courage et confiance au futur!
 
          "Les trois mystiques chinois"
 
J'ai entendu l'histoire de trois mystiques chinois dont jamais personne n'a connu les noms. Ils étaient connus comme "les trois moines rieurs", car ils ne faisaient que ça, rire, tout simplement.
 
Ces trois hommes étaient vraiment magnifiques dans leur rire, avec leurs ventres qui tremblotaient. Cela devenait contagieux, tout le monde se mettait à rire; la place du marché tout entière se mettait à rire.

 
Ces trois hommes étaient vraiment magnifiques dans leur rire, avec leurs ventres qui tremblotaient. Cela devenait contagieux, tout le monde se mettait à rire; la place du marché tout entière se mettait à rire.
Alors que quelques instants plus tôt c' était un endroit hideux, où les gens ne pensaient qu'à l'argent; soudain les trois fous arrivaient et transformaient toute l'ambiance du marché. Tous oubliaient qu'ils étaient venus là pour acheter ou vendre. Ils oubliaient toute avidité, et durant quelques secondes, un nouveau monde s'ouvrait.
 
Les trois moines voyagèrent à travers toute la Chine, de place en place, de village en village, simplement pour aider les gens à s' égayer. Des gens tristes, des gens furieux, des cupides ou des jaloux : tous se mettaient à rire avec eux. Et nombreux sont ceux qui ont découvert la clé : la transformation possible.
Un jour, dans un village, il advient que l'un d'entre eux mourut. Les villageois se rassemblèrent et dirent : "Là, cela va poser un problème, nous verrons s'ils peuvent encore rire. Leur ami est mort, ils vont certainement pleurer".
 Mais les deux autres arrivèrent en dansant, en riant, en célébrant la mort. Les villageois s'exclamèrent : "cette fois-ci, c' en est trop; lorsqu'un homme meurt c'est un sacrilège de rire et de danser".
Toute notre vie nous avons ri avec lui, répondirent-ils. Comment pourrions-nous lui dire un dernier adieu? Nous devons rire, nous devons nous réjouir, nous devons célébrer. C'est le seul adieu possible pour un homme qui a ri toute sa vie. Nous ne considérons pas qu' il soit mort; comment le rire peut-il mourir, comment la vie peut-elle mourir ?
Puis comme le corps devait être brûlé. "Nous lui donnerons un bain comme le rituel le prescrit" dirent les villageois.
Non, répliquèrent les deux moines, notre ami nous a dit : "Ne faites aucun rituel, ne me changez pas mes habits, ne me donnez pas de bain. Mettez-moi tel sur le bûcher".
 "Aussi devons-nous suivre ses instructions." 
Et soudain, il se produit un grand événement. Lorsque le corps fut placé sur le brasier, le vieil homme (mort) joua son dernier tour : il avait rempli ses vêtements de feux d'artifice ! Soudain ce fut un véritable festival et tout le village se mit à rire ! Ses deux fous d' amis dansaient et tout le village se mit à danser.
 
 Ce n'était pas une mort mais une vie nouvelle.
 
                                                             ----
 
Voici le commentaire qu'un Sage Indien donna sur ce récit:

Le rire est éternel, la vie est éternelle, la fête continue. D'autres acteurs arrivent mais la représentation se poursuit. Toi tu ris, et après toi quelqu'un d'autre rit, mais le rire ne s'éteint pas. Toi tu fais la fête, après toi un autre fait la fête, mais la fête continue. 
L'existence est sans fin, elle est un continuum. Elle ne connaît aucune interruption. Aucune mort est LA mort, car chaque mort ouvre une nouvelle porte : elle est un début. La vie ne connaît pas de fin, il y a chaque fois un nouveau début, une résurrection. 
 Si tu arrives à transformer ta tristesse en une joie de fête, tu pourras aussi transformer ta mort en une résurrection.
 Apprends cet art pendant le temps qui te reste encore. 
 

Message de Sigiswald Kuijken

Comme vous le savez probablement, le gouvernement flamand a, au 1er janvier 2013, mis un terme, pour des raisons incompréhensibles, au versement de subsides annuels structurels à La Petite Bande : nous sommes le seul orchestre belge à avoir été traité de cette façon, malgré notre réputation internationale, notre vaste discographie et notre contribution à la vie musicale belge, européenne, et bien sûr internationale. La perte de ces subsides structurels a plongé La Petite Bande dans de sérieuses difficultés financières et nous travaillons tous très dur pour trouver des fonds qui permettent à notre orchestre d’exception de poursuivre ses activités. Nous sommes sûrs que cela peut marcher, mais nous avons besoin de votre aide pour poursuivre notre travail et continuer à faire de la musique !
Cliquez ici pour en savoir plus sur les moyens d'aider l'orchestre, ainsi que l'a expliqué Sigiswald:

Devenir membre des "Amis de La Petite Bande"
 

Nouveau livre: “MON MOZART... SA FLÛTE ENCHANTÉE”

Dans ce livre, Sigiswald et Mozart sont devenus une unité!
En toute simplicité et plein d’affection, Sigiswald ramène ce chef d’oeuvre inégalé à son essence - sans réflections inutiles ni interprétations savantes ou (trop) recherchées ...

Plus d'infos

Nouvelles

13 février 2020
'Reste avec nous, Bach' maintenant en promotion
Le livre  de Sigiswald Kuijken “Reste avec nous, Bach” (écrit...
30 janvier 2020
Interview : Mattheüs Passie à Amsterdam
Intime comme il y a 300 ans : Le visionnaire de musique baroque Sigiswald Kuijken dirige la Passion ...
18 juin 2019
Nouvelle release: The Chamber Music - The Accent Recordings (1978 - 2007)
Vainqueur de la Diapasion d'Or 2019
Votre navigateur est obsolète.

Mettez à jour votre navigateur ou utilisez Google Chrome pour une meilleure expérience utilisateur.